Le Drian à l'Ile Longue le mercredi 4 juillet

Publié le par rennespaix

"L'arrêt du programme M 51 serait une contribution forte à la mise en oeuvre de la convention d'élimination des armes nucléaires voulue par 75% des Etats de la planète et 81% des français, mais aussi un moyen de financer des investissements utiles pour la Bretagne".

Le Ministre de la Défense sera à l'ile Longue le Mercredi 4 Juillet 2012. Les pacifistes de Bretagne aussi. En effet, nous notons des contradictions importantes dans les propos du Président de la République qui à la fois confirme que la France prendra toute sa place dans les négociations et discussions sur le désarmement nucléaire mais dans le même temps valide la proposition de bouclier anti-missiles faite par les USA qui ne peut que relancer la course aux armements nucléaires et affirme son intention de préserver la dissuasion nucléaire alors que le bouclier antimissiles signerait la fin de la dissuasion.

Le collectif Bretagne du Mouvement de la Paix réitère ses demandes formulées dans le courrier adressé au Président de la République avant son départ pour le sommet de l’OTAN à savoir:

  • l’engagement réel de la France dans le soutien à la Convention d’élimination des armes nucléaires actuellement soutenue par 146 États aux Nations Unies (75% des Etats du Monde); d'autant que d'après un récent sondage de l'IFOP publié en Mars 2012, 81% des français sont favorables à ce que la France s'engage dans un tel processus.
  • l’arrêt du programme M 51 (nouveaux missiles nucléaires en cours d’installation à l’Ile Longue), qui constituerait une contribution déterminante de la France pour la mise en œuvre du Traité de Non-Prolifération Nucléaire que notre pays a signé.

 

Au moment où le Gouvernement nous annonce qu’il faut d’urgence trouver 10 milliards d’Euros pour le budget 2013, il y a là à terme plusieurs dizaines de milliards disponibles en renonçant à la modernisation illégale des armes atomiques françaises. Une part de ces sommes pourrait aussi servir pour des investissements utiles au développement économique et social de la Bretagne.

Nous étions en 2010 à l’ONU à New York à la conférence d’examen du TNP pour porter ces exigences. Nous serons à Crozon Mercredi pour les réaffirmer et appuyer les demandes formulées par notre courrier du 14 mai 2012 adressé au Président de la République. Nous appelons ceux qui peuvent se rendre disponibles dans ces brefs délais à nous rejoindre sur le port du Fret le Mercredi 4 juillet à 11h.

Nous invitons aussi toutes les organisations signataires de la campagne française pour le désarmement nucléaire (relai français de la campagne internationale I Can) à relayer cet appel et à être présentes à ce rendez-vous que nous mettrons à profit pour travailler sur le contenu et le calendrier des initiatives communes à venir.

Le collectif Bretagne du Mouvement de la Paix

Publié dans Désarmement

Commenter cet article